Valkyria Chronicles

Valkyria Chronicles est un Tactical RPG original signé Sega en exclusivité sur PS3. Ce jeu est assez peu connu et c’est bien dommage, car c’est une vraie bombe!!!

Valkyria Chronicles Box

Valkyria Chronicles reprend tous les principes de bases des tactical RPG, mais les renouvelle, les bouscule et (bon, je m’emporte) les transcende en y injectant une dose de temps réel.

Comme d’habitude, les différentes unités appartiendront à une classe spécifique qui définira les capacités de déplacement, d’attaques, de défense… mais pour se déplacer, ici, point de case.

pas de case pour savoir jusqu’où on peut se déplacer, mais une jauge qui se vide dès qu’on bouge. Si on s’arrête, la jauge s’arrête. En fait, c’est en quelque sorte une réserve de nombre de pas. Ce qui fait que pour se rendre d’un point A à un point B, il faudra faire attention pour où on passe. Surtout que si on est à portée de tir, les ennemis ne se priveront pas pour faire feu!

L’autre élément qui a été ajouté pour faire que le joueur soit moins spectateur de l’action que dans un Tactical RPG habituel touche la phase d’attaque.

on a la possibilité d’appuyer sur un bouton pour passer en mode visée. La caméra change légèrement de position et un réticule apparaît. On doit alors viser son ennemi le mieux possible. En haut de l’écran, apparaît un ensemble d’information qui permet de savoir quel genre d’effet aura notre tir

Pour plus d’infos sur le système de jeu, les classes et leurs caractéristiques, allez faire un tour à la source.

Toutes ces petites choses permettent de rendre ce tactical RPG plus vivant et de dépoussiérer un peu le genre.

Parmi les éléments caractéristiques de Valkyria Chronicles, on trouve aussi la façon dont est gérée l’expérience : ce sont les classes de personnages qu’on fait monter de niveaux, et pas les personnages.

On amasse de l’expérience de façon globale à la fin des combats, et quand on passe au quartier général, on choisit de la dépenser pour améliorer telle ou telle classe [pour] améliorer les statistiques [mais aussi] débloquer des capacités spéciales ou des commandes.

Et c’est bien utile, car ce qu’il faut savoir, c’est que lorsque l’un de vos personnages meurt au champs d’honneur, il le sera définitivement. Du coup, c’est plutôt pas mal que l’expérience ne soit pas gérée par personnage! Cela fait aussi qu’il faut y aller mollo sur les techniques à base d’unités sacrifiables, puisque pour éviter de voir ses hommes (et femmes) finir au cimetière, il faut s’assurer de pouvoir leur envoyer un médecin s’occuper d’eux au plus tard 3 tours après qu’ils ont mordu la poussière…

De plus, il existe dans ce jeu des notions d’affinités entres personnages qui décuplera ou réduira la puissance de votre escouade selon les unités que vous choisirez d’associer.

si machin aime bien truc, il sera plus efficace, parce que plein d’entrain; ou alors moins efficace parce que c’est un bavardeur (et qu’il discute avec ses potes)

Tous les membres d’une même classe ne sont donc pas des ressources équivalentes… D’autant que pour un niveau donné, tous les personnages appartenant à une même classe n’auront pas exactement les mêmes caractéristiques.

Tout [cela] mis ensemble (et bien agité) fait de Valkyria Chronicles un jeu vraiment sympa à jouer

Et comme en plus, il possède un visuel très agréable et assez unique, cela ne gâche rien.

Le parti pris graphique, tout en cell shading avec des tons pastels, couplé avec la présentation sous forme de livre interactif de l’interface est une vraie réussite.

Clairement, Valkyria Chronicles est un jeu injustement sous estimé et surtout sous exposé. Et s’il n’est pas exempt de défauts (la physique de corps est très spéciale lors de la mort et rapidement, les combats sont très difficiles à remporter), il mérite vraiment le détour.

Valkyria Chronicles est non seulement une très bonne surprise, mais aussi tout simplement un must-have sur PS3.

A lire ici.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans impressions, jeux vidéo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s