Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser

Comme nous n’avons jamais parlé de Mario depuis le début de ce blog, je vous propose de réparer cette injustice sur le champ. Parce qu’en près de 150 tests de jeux, avouez que c’est fort quand même! Voici donc Mario & Luigi, voyage au centre de Bowser sur DS.

Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser

Ce troisième opus de la saga des frères plombiers à la sauce RPG ne rompt pas avec ses prédécesseurs, mais réussit tout de même à se renouveler grâce à quelques nouveautés bien pensées. Et sans tomber dans les pièges que peut tendre la DS.

RPG avec des combats au tour par tour […] on sélectionne les actions grâce à des icônes visibles au dessus de la tête de nos personnages

on retrouve l’association d’un bouton par personnage, que ce soit pour les combats ou les actions lors des phases d’exploration.

l’utilisation du stylet est assez limitée […] on ne dirige pas Mario, Luigi ou Bowser avec le stylet, on ne se bat pas avec le stylet… bref, on ne s’en sert que dans le cadre d’actions bien spécifiques et plutôt bien pensées

L’histoire est plutôt bonne et moins gnagnan que d’habitude, même si cela finit toujours inévitablement […] à tourner autour de l’enlèvement […] d’une certaine princesse. La preuve ultime que l’histoire est sympa? La voici :

on a au moins autant envie d’avancer pour dérouler l’histoire que pour faire leveler ses personnages

Et pourtant, le level up, c’est un sacré argument à lui tout seul en général!

Mais quelles sont donc alors les nouveautés de ce Mario & Luigi? Et bien outre les particularités de la DS (attaques spéciales au stylet ou au micro…), on trouve :

Mario & Luigi passe le plus clair de leur temps à l’intérieur de Bowser, alternant niveau « normaux » […] et niveaux d’action (entre le jeu de rythme et le party game)

on joue régulièrement Bowser [qui] ne se joue pas pareil du tout […] Il a plutôt tendance à tout péter/écraser/aplatir/broyer… Il devient même énorme […] pour des combats épiques contre des robots, des châteaux ou même d’autres gros monstres…

On tourne alors la console pour la tenir comme un livre et livrer des combats d’une toute autre dimension…

Giga Bowser

Au final, ce jeu est bourré de qualités et on a du mal à lâcher la console.

un jeu assez long, addictif, avec une histoire sympa, des graphismes chatoyants, un gameplay solide et parfois original […] du level up… et tout ça dans la poche; que demander d’autre???

Je pense qu’après ça, il n’y a pas grand chose à ajouter; la phrase ci-dessus étant particulièrement claire…

A lire ici.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans impressions, jeux vidéo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s