God of War 3 – un test pas comme les autres

TomTom’s Lair presents : God of War 3, le test!

Comme lors de mon article sur Uncharted 2, je vais surement me faire des ennemis, mais voici tout de même mon grain de sel sur God of War 3 😉

God of War 3

Ainsi, contrairement au monde entier, je vais dire que God of War 3 n’est pas le jeu le-plus-beau-du-monde-entier-qui enterre-tout-ce-qui-existait-avant-même-que-c’est-trop-beau.

Et oui. C’est comme ça.

Attention, God of War 3 est loin, très loin d’être moche. Il est même très beau. C’est même un des jeux les plus beaux qui existent aujourd’hui. Mais le fait est qu’il n’y a pas un gouffre visuel vis à vis des top productions qui l’ont précédé récemment. C’est comme ça et puis c’est tout. Oui, techniquement, les développeurs de God of War 3 ont fait des trucs énormes, qui servent bien le jeu, mais visuellement, on ne prend pas une claque du genre de celle que nous a mis Gears of War à l’époque de sa sortie sur XBox 360, malgré ce qu’on lit partout. Par contre, ce qui est vrai, c’est qu’entre la démo et le jeu, il y a une vraie différence qualitative. Le jeu est plus beau, plus fin, plus fluide, plus détaillé et plus fouillé… Bref, on sent que la démo n’est plus toute jeune maintenant!

God of War 3

Pour changer un peu, et maintenant qu’on est tous d’accord sur le fait que God of War 3 est beau, commençons par les points décevant/dommage/bof du jeu. Et pour changer encore plus, faisons ça sous forme de liste!

  • les escaliers
    Ou plutôt la façon dont Kratos monte les escaliers. Selon l’angle (fixe) de la caméra, dans certaines scènes, Kratos ne semble que peu se soucier de la présence de marche dans les escaliers. Manifestement, lui, il préfère les rampes d’accès. Ca fait un peu cheap. D’ailleurs, c’est un des deux trucs les plus cheap du jeu. Bon, après, ça attire aussi l’oeil parce qu’autour, tout le reste est bien fait. Mais quand même.
  • les ombres projetées par la tête d’Hélios
    Pour ceux qui ne le savent pas, à un moment, on récupère la tête d’Hélios et on s’en sert notamment de lampe torche. C’était déjà le cas dans la démo, donc, ce n’est pas un vrai spoiler. 

    God of War 3

    Fais pas ta chochotte Hélios! Ça va juste piquer un peu

    Quoiqu’il en soit, lorsqu’on éclaire autour de soi avec cette lampe tête, il arrive de temps à autre, notamment quand on est dans un bâtiment, que certaines ombres projetées ne tiennent pas compte de cette source de lumière. Ainsi, un pan de mur dans l’ombre d’un pilier restera désespérément noir quand bien même Hélios (ou en tout cas sa tête) ouvre grand les yeux et la bouche… Là encore, ça fait un peu cheap. C’est même l’autre des deux trucs les plus cheap du jeu.

  • le sexe avec Aphrodite
    C’est la coutume dans God of War, Kratos aime bien s’envoyer en l’air avec des nanas à moitié à poil pour décompresser. Sauf que là, on peut le faire encore et encore et encore et encore. Comme d’habitude, la première fois, on chope des orbes bien utiles. Mais les fois suivantes ne servent qu’à assouvir la lubricité du joueur. Pourquoi pas. Ce qui est dommage en fait, c’est que si on enchaine les séquences de « relaxation », ça fait tâche (ohhhhh) au niveau des dialogues puisqu’à 2-3 lignes près, ce sont les mêmes qui sont répétés encore et encore. Ainsi, sous prétexte de permettre au joueur d’avoir du sexe à volonté, la narration en prend un coup. Dommage. Et comme en plus je trouve pour ma part que cette scène de sexe n’est pas très bien intégrée à l’histoire… (contrairement aux autres épisodes)
  • le « double » saut
    Je ne me rappelle plus trop ce qu’il en était dans les précédents opus. Quoiqu’il en soit, j’ai trouvé la gestion des doubles sauts (voire des triples sauts si on compte le déploiement des ailes d’Icare) super pénible et pas du tout intuitive. Contrairement à à peu près tous les jeux du monde, ici, il faut faire un double tap sur le bouton. Pas question d’attendre d’être au point le plus haut de son saut pour le faire. Et comme quand on le fait trop tard, il ne se passe rien, il arrive régulièrement qu’on claque parce qu’on a raté son double saut pour passer au dessus d’un gouffre! On finit par s’habituer, mais quand même…
  • on visite toujours les mêmes endroits
    C’est une nouveauté dans la licence puisque dans les épisodes précédents, on voyait du pays. Et pas qu’un peu. Ici, on tourne et on retourne dans les quelques mêmes zones. Le côté dépaysant du jeu en prend un petit coup. Ce n’est pas la mort non plus. Mais c’était sympa de voyager (surtout dans des décors si bien modélisés!)
  • la chope des chiens
    Par moment, on se bat contre des chiens qu’on peut attraper (en appuyant sur le bouton ROND). Kratos chope alors le clebs et lui balance un tir de l’aigle (Olive et Tom staïïïle!!!!) dans sa face. S’il n’y a rien à redire sur l’animation en elle même, il arrive régulièrement lors de son déclenchement que Kratos glisse de sa position vers celle du chien pour ensuite lancer l’animation. Encore une fois, rien de bien méchant, mais ça m’a frappé une fois ou l’autre. Après tout, si Kratos est fan de Tony Hawk, tant mieux pour lui! 😛
  • les magies
    les magies ne sont pas très impressionnantes (visuellement) ni très utiles pour la plupart. Pourtant, avec les âmes d’Hadès, il y en a un sacré paquet! Pour ma part, j’attendais du lancement d’un sort qu’il donne l’impression de déchainer la foudre/les eaux/le feu… sur mes ennemis avec toute la fureur du monde… Heureusement que la magie des Spartiates a de la gueule elle.
  • les touches des QTE sur les côtés de l’écran
    C’est une des nouveautés du jeu par rapport à ses prédécesseurs. Les icônes représentant les touches sur lesquelles on doit appuyer lors des QTE ne sont plus positionnées au dessus de l’ennemi qu’on affronte mais de chaque côté de l’écran (en phase avec la position de la touche correspondante sur la manette). Ainsi, le carré sera à droite de l’écran, la croix en bas… L’idée est que c’est plus lisible. Le problème, c’est qu’en étant concentré sur les bords de l’écran pour matraquer les touches au quart de tour, on profite moins de ce qui se passe à l’écran… Pour moi, même si ça rend surement le jeu un poil plus facile, c’est une mauvaise idée. Une vraie Fausse Bonne Idée en fait!
  • les cinématiques
    La plupart des tests reprochaient à Dante’s Inferno ses cinématiques réalisées (parfois) en dessins animés. Et bien dans God of War 3, c’est pareil. Et pourtant personne ne dit rien. Et bien moi, je trouve ça très dommage. Surtout avec un moteur de jeu pareil… Autant, visuellement, les séquences en elles même sont plutôt sympa, autant je trouve que cela ne colle pas trop au look du jeu. Et puis ça donne l’impression que cette solution a été retenue pour gagner du temps sur la création du jeu… Alors finalement, dans Dante’s Inferno, comme le jeu n’était pas une tuerie visuelle, on se disait que grâce à ces dessins animés, on échappait à d’horribles cinématiques; mais dans God of War 3, on se dit qu’on rate vraiment quelque chose!
  • les corps de ennemis qui disparaissent
    Bon, je dois être le seul à dire ça, mais merde, on est sur PS3 nom d’une pipe! Ce serait quand même pas mal que les corps sans vie de nos ennemis et leur sang ne disparaissent pas comme par magie dès qu’ils ont passé l’arme à gauche…
  • les caméras
    Plus qu’à l’accoutumée, les angles fixes des caméras de God of War 3 se sont avérées ponctuellement gênantes, notamment quand on rebrousse son chemin pour aller choper un coffre qu’on avait laissé en arrière. rien de vraiment rédhibitoire, mais cela casse un peu la maestria de la mise en scène. Et puis, on a toujours l’air con quand on tombe dans un trou parce qu’on ne voyait pas où on allait… Bref, j’ai trouvé que cela était plus gênant que dans les précédentes aventures de Kratos.
  • le jeu est (beaucoup) plus facile
    Ou alors je suis devenu super fort! 😛
    Il y a de nombreux checkpoints (ou points de passage comme on dit en bon français 😉 ), même pendant un combat contre un boss.
    Mais plus encore que les combats, ce sont les énigmes qui ont perdu en difficulté et en complexité, ce qui les rend beaucoup moins longue à résoudre parce qu’on met moins de temps à trouver la solution mais aussi parce que la mise en œuvre est toujours assez rapide.
  • God of War ni plus, ni moins
    La prise de risque lors de la création de ce dernier épisode de la trilogie God of War a été très mesurée et finalement, il n’y a quasiment pas de surprise dans ce jeu. On peut toujours se consoler en se disant que comme ça, on évite d’assister à un fiasco. N’empêche, moi j’aime bien avoir des surprises…
  • la fin n’est pas terrible, et le twist final très téléphoné (depuis le début du jeu en fait) et surtout complètement inutile
    Je n’en dirais pas plus que ça pour ne pas spoiler. Quoiqu’il en soit, j’ai trouvé que cette fin manquait vraiment de grandiosité. Surtout que c’est pour conclure la trilogie merde!

Voilà c’est tout pour les reproches! Bon, ok, je sais, comme ça, ça a l’air de couvrir plus ou moins tous les aspects du jeu… Mais il ne faut pas non plus être effrayé : God of War est un jeu très plaisant à jouer et on en décroche difficilement. Et il contient quelques moments de pur ‘anthologie, qu’il s’agisse de combats titanesques (contre des dieux ou des titans justement) ou de ce qu’on fera de l’esclave de Poséidon récupérée au détour d’une cellule (par exemple).

En combat, Kratos répond au doigt et à l’oeil (surtout aux doigts en fait 😛 ) et étriper ses adversaires avec toutes les armes à notre disposition est un vrai plaisir.

God of War 3

Par ailleurs, l’ambiance qu’on réussit à créer les développeurs (grâce au rendu visuel, à la musique et au background) et l’excellente mise en scène du jeu en font une expérience exceptionnelle. De plus, le voice acting (en anglais en tout cas) est vraiment bon.

Difficile de passer à côté de ce jeu quand on a une PS3, à moins d’être allergique aux grecs chauves! Et quand on n’a pas de PS3, God of War 3 est clairement un jeu qui donne envie d’en acheter une… Reste qu’avec sa durée de vie assez faible (mais classique pour un jeu de ce genre) d’une dizaine d’heures, il vaut mieux avoir un plan B pour après si on achète la console juste pour lui!

God of War 3

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans impressions, jeux vidéo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s