Castlevania Lords of Shadow, le point sur la démo

En direct de TomTom’s Lair, voici le test de la démo de Castlevania Lords of Shadow

Castlevania - Lords of Shadow

La démo du nouveau Castlevavania est sortie (sur PS3 et XBox 360, et oui, les 2 versions sont suffisamment similaires pour qu’on ne s’emmerde pas à en discuter ici) il y a quelques temps maintenant et c’est avec une certaine curiosité que j’avais lancé ce nouvel épisode en 3D de la série. Sans trop savoir à quoi m’attendre tellement les épisodes en 3D ont été des merdes sans nom…

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la surprise est bonne. C’est clairement pas mal du tout. Visuellement, c’est très satisfaisant; on sent la production AAA. Bon, c’est vrai que ça scintille un peu par ci par là, mais à dire ça, on est plus dans le pinaillage que le reproche. Oui, il y a des jeux plus beaux. Mais ce Castlevania est une vraie réussite visuelle. A part le look du personnage principal en fait. Manifestement son métier, c’est technicien de surface : la preuve, il a sa serpillière sur la tête!

Sinon, c’est complètement god of waresque, comme prévu. Le même genre de coup, avec le même genre d’enchainements et en utilisant grosso modo les mêmes touches. On n’est pas perdu quoi!

Toutefois, les coups normaux sont un peu trop appuyés, offrant à chaque fois un petit temps de latence avant de pouvoir enchaîner un autre coup; ce qui fait que l’action n’est jamais complètement fluides. Dommage…

On retrouve un système d’expérience assez similaire à celui de God of War (en même temps, on gagne de l’XP en tuant des ennemis… ce n’est pas non plus une invention de God of War sur ce coup là!), ainsi qu’un système d’upgrade qui propose de dépenser l’expérience acquise pour acheter (notamment) de nouveaux combos. Une méthode classique mais qui a fait ses preuves.

Finalement, la seule (petite?) originalité, c’est que les QTE sont à base de cercles apparemment… Ce n’est pas énorme mais c’est toujours ça.

L’autre chose qui change de God of War et des jeux clones qui le suivent, c’est le fait de pouvoir bouger la caméra avec le stick droit. On a donc, vous l’aurez compris, une caméra mobile. Malheureusement, elle est souvent mal placée… Surtout quand on vient de fuir comme un gros lâche… Donc à ce niveau là, ça fait (malheureusement) plus penser à Ninja Gaiden que God of War (et ça, ça veut dire beaucoup!).

A part ça, l’ambiance est sympa mais je dois avouer que je n’ai pas vraiment eu l’impression de jouer à un Castlevania… Ok, on est dans une ambiance vampiro truc, ok, les ennemis sont des loups garou, mais bon… Ca ne fait pas plus Castlevania que n’importe quel autre jeu qui utilise le même bestiaire. Ca ne le fait pas plus que quand j’ai joué à Van Helsing sur XBox… En gros, on a le droit à Kratos en Transylvanie (avec une serpillière sur la tête), ni plus, ni moins. Décidément, après le Kratos chez les croisés (et avec une tête de gland) que nous avait offert (enfin, façon de parler à ce prix là! 🙂 ) Electronic Arts, on peut dire que les clones de Kratos ont un problème au niveau de la tête!

Castlevania - Lords of Shadow

Un petit mot pour finir sur les phases à cheval puisque la démo finit là dessus : je n’ai pas bien compris l’intérêt de ces phases de jeu. Ok, on peut latter les montures ennemies (et ça dure 2 heures) ou latter les loups garou qui les chevauchent (mais on continue à se faire latter par les montures)… Mais au final, j’ai l’impression que quoiqu’il arrive, on finit toujours pas tomber aux mêmes endroits…

Peut être qu’en se concentrant un max pour les QTE quand on est sur le point de tomber de cheval, on peut l’éviter, mais je n’en suis pas sûr. D’autant plus que lors de la première chute, on peut récupérer une option qui augmente la barre de vie de son perso… Ce serait vraiment mesquin de pénaliser le joueur parce qu’il est bon!!! Du coup, j’en viens à penser qu’on se retrouve à faire du cheval plus pour casser la routine du jeu que pour autre chose… Bref, ces phases manquent de subtilités et d’intérêt…

Castlevania - Lords of Shadow

A n’en pas douter, le jeu sera plus que sympa à jouer. Mais personnellement, je ne comprends pas trop comment on peut d’un côté tacler Dante’s Inferno, parce que « ce n’est rien qu’un honteux plagiat de God of War ce jeu!!!« , et de l’autre côté acclamer ce Lord of Shadows… Et pourtant, c’est bien le chemin que prend la profession pour ce qui concerne ce nouveau Castlevania… Ce n’est pas vraiment une surprise, mais c’est dommage con.

En tout cas, à 70 roro, pour moi, ce ne sera pas possible. D’ailleurs, Vanquish m’a bien plus fait triper et je ne mettrais pas 70 € dedans non plus. Il n’en reste pas moins que ce jeu est prometteur et est très bien partie pour remplir son rôle de façon très satisfaisante. D’ailleurs, la marque Castlevania aidant, il saura probablement trouver son public, plus encore que ne l’avait fait Dante’s Inferno. Moi, j’attendrai une occaz. Comme cela avait été le cas pour Dante en fait 😉

Castlevania - Lords of Shadow

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans impressions, jeux vidéo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s